Pour deux mois, Bouillants va s’appuyer sur un acquis précieux qui a été particulièrement observé lors de la précédente édition : le rendez-vous.

Au fil des thématiques abordées, les artistes programmés à Bouillants ont su nous montrer combien cette expression artistique numérique est résolument grand public et porteuse de sens, incitant à une forme d’appropriation, la critique, à un positionnement citoyen, l’échange. Et c’est ainsi qu’au fil des rencontres qui se sont opérées, nous avons pu constater combien l’esprit qui anime le projet Bouillants a été non seulement compris, mais partagé. Voire attendu.

Un esprit de fabrique qui ne saurait exister sans cet apport de tous les intervenants.

C’est à dire vous.

La thématique de cette nouvelle édition poursuit le travail engagé.

Choisir Le Genre comme réflexion de fond, c’est considérer qu’un propos numérique s’inscrit dans l’observation des mondes, mais aussi dans la construction du monde.

Puisque dans la définition sociologique attendue, la référence sexuée fait état de différences biologiques « cernées » entre femmes et hommes, nous interrogeons une autre dimension liée à la transmission qui s’établit à travers des processus de socialisation multiples et qui peuvent aboutir à des sortes de clair-obscur…

Si des choix d’existence « hors norme » et des combinaisons « hors formes » semblent particulièrement difficiles à mettre en œuvre dans la réalité sociale, l’art apparaît comme le territoire privilégié de la déconstruction et de la transgression des codes, des normes, et de toutes autres formes de barrières. L’art numérique ne saurait être un genre artistique en soi qui y dérogerait.

Une fois de plus, Bouillants s’emploie à interroger les stéréotypes et idées reçues en donnant la parole aux acteurs et aux artistes qui s’engagent au quotidien et tentent de décrypter notre vaste monde, avec une liberté d’interprétation salutaire. Afin de dépasser l’obsolète notion de genre, il s’agit de regarder et réfléchir ensemble à ce qu’il y a « au-delà du Genre ».

Le numérique et ses vertiges transhumanistes dimensionnent tout particulièrement la perspective…

Bienvenue.

Gaëtan Allin
Directeur artistique de Bouillants
Directeur exécutif de SAGA