Festivals en France pour dédramatiser la maladie Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer, cette affection marquée par les troubles de mémoire et de comportement est de plus en plus courante.

Rien qu’en France, ce mal touche plus de 1,2 million de personnes.

Malgré les efforts consentis pour vaincre le mal, il n’existe pas de thérapie assez efficace pour s’en débarrasser définitivement.

Festivals en France pour dédramatiser la maladie Alzheimer

Toutefois, il y a tout de même des alternatives pour soulager cette maladie.

C’est le cas des festivals initiés en France pour dédramatiser le mal.

En voici un aperçu.

Festiv’Alzheimer

Vous trouverez plus d’infos sur ra-sante.com en ce qui concerne les festivals dédiés à l’Alzheimer.

Festiv’Alzheimeren est un exemple.

Il se déroule à Lyon de façon biennale et a pour objectif de dédramatiser un tant soit peu, cette conception que les malades et leurs proches ont de l’Alzheimer.

Il porte la signature de l’association Polydom.

En effet, il vise à combattre le mal par l’humour.

C’est pour cette raison que plusieurs animations et des moments de partage sont organisés pour mieux comprendre le mal.

Ce spectacle a connu au fil du temps plusieurs améliorations.

En guise d’exemple, la troisième édition (celle de 2017) a été agrémentée par une pièce de théâtre, une première dans l’histoire d’une telle organisation.

Il est à noter que la pièce de théâtre a été créée spécifiquement pour la circonstance et que le mot d’ordre reste la convivialité et l’humour.

« La mémoire aux oubliettes » puisque c’est le nom de la pièce de théâtre, a été écrite par Louis Pelaez.

Il s’est également occupé de la mise en scène en se faisant assister de Catherine Charrier.

La mémoire aux oubliettes a fait l’objet de plusieurs tournées.

Elle a été jouée par la bande à Loulou qui est un groupe constitué de personnes qui sont au contact de façon permanente des personnes qui souffrent de la maladie d’Alzheimer.

Outre le théâtre, la musique, la littérature et même le cinéma sont les activités menées au cours de ce festival.

Il importe toutefois de signifier que malgré le fait que ces activités visent à dédramatiser la maladie, elles ne cachent pas aux soignants et aux malades, ses réalités, bien que souvent difficiles.

Festiv’Alzheimer est un programme culturel qui dure quinze jours et réunit plusieurs acteurs : les malades, les aidants, les étudiants et même les clowns.

Le festival est organisé tous les deux ans, sur la base d’un programme bien élaboré et appuyé par un parrain (ou une marraine) choisi pour la circonstance.

Entretiens Alzheimer Paris

C’est la Fondation Recherche Alzheimer qui se veut porteuse de cette initiative.

Il s’agit d’une conférence marquée par des témoignages et des échanges entre les principaux acteurs impliqués dans la gestion de cette maladie.

Il s’agit des soignants, des professionnels et des chercheurs.

Les entretiens Alzheimer sont organisés périodiquement dans plusieurs villes françaises.

Il s’agit de Paris, de Nantes, de Lyon et de Bordeaux.

À ces rendez-vous, les chercheurs ou les experts présentent le point sur les avancés de leurs travaux de recherche.

Les programmes et les démarches en cours sont également mis en évidence pour toujours donner satisfaction aux malades.

En ce qui concerne les professionnels et les aidants, ces entretiens leur permettent de faire de nouvelles rencontres et d’acquérir de nouvelles compétences au besoin.

Outre les traitements médicamenteux, ces acteurs se partagent entre eux, de nouvelles méthodes d’accompagnement thérapeutiques.

La vision des Entretiens Alzheimer n’est pas d’écarter le fait que cette pathologie soit inquiétante.

Toutefois, il est indispensable de lever le tabou à son sujet et d’en parler afin de la dédramatiser.

Cela permettra ainsi, une meilleure prise en charge et un meilleur suivi du mal.

Le malade pourra alors s’accommoder avec son nouveau mode de vie à défaut d’en guérir.

Pour finir, il importe de dire que les Français ont trouvé le moyen de faire efficacement face à la maladie d’Alzheimer.

À défaut d’en guérir, il serait préférable de la tourner en ridicule.

C’est d’ailleurs cela, le principe sur lequel reposent ces festivals.


Articles connexes :

Guide des festivals Vegan / Végétarien en France

L’alcool et la drogue : le cocktail parfait pour l’épilepsie ?