Les festivals dédiés à la méditation et au Bouddhisme en France ?

Depuis plusieurs décennies, la religion bouddhiste est présente en occident et fait de plus en plus d’adeptes au sein des populations.

Elle est notamment enseignée en France par le biais de différentes fédérations des associations de Bouddhisme en France.

L’une d’entre elles, la Nouvelle Tradition Kadampa (NTK) organise chaque année des célébrations internationales et nationales à travers le monde.

Les festivals dédiés à la méditation et au Bouddhisme en France

Les festivals du printemps et de l’été constituent les deux dates importantes d’échanges et de méditation instaurées dans le calendrier Kadampa.

La Nouvelle Tradition Kadampa et ses festivités religieuses annuelles

Créée en Angleterre il y a environ 30 ans, la Nouvelle Tradition Kadampa est un courant religieux qui compte en son sein plusieurs centres bouddhistes Mahayana répartis dans le monde.

Ceux-ci se consacrent notamment à l’enseignement de la foi bouddhiste kadampa et à la méditation.

Afin d’approfondir le parcours initiatique de ses fidèles, la Nouvelle Tradition Kadampa organise dans les différents pays où elle est implantée des festivals annuels.

En France, c’est le Centre Mère Kadampa installé à Sarthe qui s’occupe de perpétuer ces célébrations.

Il s’agit notamment des festivals du printemps et d’été.

Celles-ci s’inscrivent dans l’agenda des activités religieuses spéciales dédiées à la transmission des savoirs prônés par son fondateur Guéshé Kelsang Gyatso Rinpotché.

Pendant ces festivals, les bouddhistes kadampa reçoivent des connaissances pratiques qui leur servent à appliquer les enseignements de Bouddha dans leurs expériences quotidiennes.

Cela leur est essentiel pour franchir les étapes d’initiation conduisant à l’illumination, le stade ultime de l’éveil spirituel bouddhiste.

Le festival Kadampa du printemps

Le festival du printemps s’inscrit dans le programme initiatique conçu dès le départ par son premier mentor, le vénérable Guéshé Kelsang.

Le festival du printemps en résumé

C’est l’un des évènements clés où toutes les disciplines du mouvement se retrouvent en communauté autour de leurs principaux enseignants.

À cette occasion, tous les anciens adeptes en provenance des différents centres internationaux et nationaux, Nice, Montpellier…convergent vers le Centre Mère de Sarthe.

C’est aussi le moment où de nouveaux adhérents font leurs premiers pas au sein de l’association.

Les enseignements du festival du printemps

Au-delà de son caractère cérémonieux, le festival du printemps est surtout un moment spécial de transmission des enseignements de Bouddha aux membres.

Ces connaissances précieuses apparaissent comme des repères sur le chemin de l’illumination et de l’élévation vers un niveau spirituel d’amour, de sagesse et de compassion.

Durant l’édition 2020 du festival, la compassion est le thème central des échanges.

Le maître Guèn-la Kelsang Khyenrab est l’enseignant principal chargé d’officier la célébration.

Il fut notamment l’un des disciples dévoués de Guéshé Kelsang.

Il aura l’honneur de diriger le cérémonial de Vajrapani, consacré à la transmission des bénédictions.

Le festival bouddhiste Kadampa d’été

L’un des grands objectifs du festival d’été est l’initiation pratique aux savoirs du bouddhisme moderne Kadampa.

À l’instar du festival du printemps, il est ouvert non seulement aux pratiquants français, mais aussi à ceux du monde entier.

La Nouvelle Tradition Kadampa y convie également toutes les personnes passionnées par la méditation et désireuses de vivre une expérience spirituelle transcendante.

Le déroulement du festival

Trois activités importantes sont au programme du festival bouddhiste d’été.

La transmission des bénédictions vient en premier lieu.

Elles sont au nombre de deux à savoir :

  • la transmission des bénédictions de Amitayous, le Bouddha de longue vie ;
  • la transmission des bénédictions de Tara Verte.

Le programme comprend aussi les journées d’enseignement.

Les sujets abordés se rapportent aux principes fondamentaux du bouddhisme : l’amour, la sagesse, la bienveillance.

Le calendrier des festivités comporte notamment un aspect pratique qui est développé au travers des séances de méditations de groupe, sous l’œil d’un enseignant.

Les enseignants du festival d’été 2020

Pour guider les participants durant les deux semaines de l’édition 2020, deux grands enseignants du bouddhisme moderne Kadampa sont invités à la tâche.

La première, Guèn-la Kelsang Dekyong, est en même temps la directrice spirituelle générale du mouvement.

Elle est appuyée par son adjoint Guèn-la Kelsang Jampa.

Au terme des enseignements, des moments de retraite sont organisés pour approfondir les notions apprises aux personnes présentes.

Conclusion

Les festivals du printemps et d’été sont les deux réunions spirituelles d’envergure organisées en France par la religion bouddhiste.

Elles sont l’œuvre de la Nouvelle Tradition Kadampa, l’un des courants modernes de ce mouvement oriental.

Ces événements sont idéals si ces traditions vous inspirent ou si vous voulez en savoir plus sur la méditation en pleine conscience et la spiritualité de manière générale.


Articles connexes :

Congrès du Reiki en France : tout savoir ?

Journée de la femme : comment s’épanouir aujourd’hui ?