Sakifo: le festival à ne pas rater à l’île de la Réunion

Créé en 2003, le festival Sakifo est devenu en quelques années l’événement musical phare sur l’île de la Réunion.

En 16 années d’expérience, elle a eu un riche parcours et rassemble des milliers de personnes.

Historique du festival Sakifo

Sakifo se traduit comme « tout ce qu’il faut » en créole réunionnais.

Sakifo le festival à ne pas rater à l'île de la Réunion

Il s’agit principalement d’un véritable rendez-vous de la musique et parallèlement de la danse, du théâtre et de nombreux autres spectacles.

Il est créé en 2003 et rassemble autour de l’océan indien de grands artistes français et internationaux.

Les genres musicaux qui convergent en ce lieu sont entre autres le blues, reggae, pop, les rythmes africains, funk, soul, rock, électro, etc.

De 2007 à 2010, le festival s’est résumé à un concert gratuit en soirée dans la ville de Saint-Leu.

Depuis la cinquième édition du festival, c’est la ville de Saint-Pierre qui l’abrite.

Aujourd’hui, le festival Sakifo se présente comme une référence en matière d’événement musical sur tout l’océan indien.

Pour s’en convaincre, il suffit de voir le monde qu’il continue de drainer.

En 2019, le public mobilisé s’élève à plus de 33 000 participants.

Cet événement très festif rassemble des personnes venues de tout le monde entier.

Déroulement du festival Sakifo

Le festival Sakifo a beaucoup évolué ces dernières années.

Il ne se résume plus à un simple concert, mais s’étend désormais sur 3 jours.

Le passage de grandes célébrités permet non seulement de meubler ce grand rassemblement, mais aussi de proposer un riche éventail de rythmes musicaux.

L’événement se déroule sur cinq scènes réparties entre les sites de la Ravine Blanche et de Saint-Pierre.

La superficie abritant Sakifo est estimée à plus de 4 667 m².

Une cinquantaine d’artistes sont invités sur les belles plages de l’île de la Réunion.

Pour la danse au rythme du Sega et du Maloya, il n’y a pas meilleur rendez-vous que celui qui se tient en pleine matinée du dimanche lors du festival.

Cette activité est dénommée la risolée et se déroule à Terre Sainte qui est un quartier situé à l’Est du centre-ville de Saint-Pierre.

Pour rendre hommage à l’un des plus grands artistes de la Réunion, il a été institué au cours du festival Sakifo le Prix Alain Peters.

Cette récompense permet de distinguer les talents musicaux qui se démarquent au cours de la fête.

Le prix se présente comme une takamba (label discographique de l’île de Réunion).

Ce trophée très convoité est sculpté en basalte.

De nombreux touristes apprécient cet événement non seulement pour la diversité culturelle, mais également pour les restaurants et discothèques qui longent les plages.

En outre, ce festival de grande envergure se déroule avec la participation des partenaires de renom comme la ville de Saint-Pierre, la région Réunion, Réunion La Première, Air austral, Canal+ et l’effet Pei.

Le festival Sakifo face à la pandémie du Covid-19

Le festival Sakifo s’est déroulé au mois de juin en 2019.

Pour l’édition 2020, la crise sanitaire mondiale due au Covid-19 n’empêchera pas sa tenue.

La prochaine édition avait été prévue pour les dates du 29 au 31 mai et ensuite du 11 au 13 septembre 2020.

Finalement, elle se tiendra du 13 au 15 novembre 2020.

Pour cette prochaine édition qui consacre les 17 ans d’existence du festival, le spectacle sera à la hauteur des attentes du public.

On assistera à une programmation métissée et une ambiance paradisiaque.

Les règles à respecter

Les participants au festival doivent respecter un certain nombre d’interdits.

Il s’agit entre autres de l’interdiction d’apporter des appareils photo, des appareils enregistreurs, des caméras aux concerts.

De même, il est interdit sur les lieux les bouteilles en verre et canettes, l’alcool, la drogue, les pétards, les feux d’artifice, etc.

Pour finir, les armes et les parasols ne sont également pas autorisés lors des concerts.

En définitive, on convient que ce festival est l’un des plus grands rendez-vous musicaux au monde.

N’hésitez pas à y faire un tour pour découvrir toute la diversité musicale de l’océan indien.


Articles connexes :

Le coronavirus va t-il annuler tous les festivals de France ?